Photographies de l’enfer et du chaos

Combattants et paysages de la Grande Guerre dans le Nord–Pas-de-Calais

L’exposition « Photographies de l'enfer et du chaos : combattants et paysages de la Grande Guerre dans le Nord–Pas-de-Calais » concentre son propos sur le théâtre des combats – vastes étendues de la guerre de mouvement en 1914 et en 1918, balafre de la ligne de front des 40 mois de la guerre de positions –sur sa structure, sur la présence même des combattants, sur la représentation – ou l’absence de représentation – des offensives, sur l’observation de la mort au combat.

Présentation

L’exposition « Photographies de l'enfer et du chaos : combattants et paysages de la Grande Guerre dans le Nord–Pas-de-Calais » vise à présenter et à analyser l’apport du document photographique à la connaissance et à la représentation des combats de la Grande Guerre sur le sol de l’Artois et de la Flandre française.

 

Elle exclut de son approche la masse énorme des clichés de la « zone arrière » des armées, particulièrement profonde et active dans le Nord et le Pas-de-Calais, zones essentielles de contact entre les lignes alliées et le Royaume-Uni : l’activité des camps, des hôpitaux, des dépôts, le quotidien de la vie militaire ordinaire (inspections, entraînements, prises d’armes, bivouacs, remises de décorations, visites d’officiers supérieurs, etc.), les contacts multiples et complexes entre les militaires et les civils restés sur place. L’occupation allemande de l’essentiel du département du Nord et d’une partie du Pas-de-Calais n’est pas analysée ici, en-dehors des rites funéraires de l’armée allemande. Les rapports avec la population civile fait l’objet d’une exposition de grande ampleur réalisée par les Archives du Nord.


C’est la notion de « paysage de guerre » qui est au cœur de cette approche : un paysage géographique, topographique, un paysage humain. La représentation par le document photographique des destructions, inédites par leur ampleur et leur intensité, qui frappent les villages, les villes, les combattants, s’appuie sur une démarche anthropologique qui combine le regard de l’historien et celui de l’archéologue.

Descriptif

Panneau Dibon (1.60 m de hauteur x 1.20 m de longueur)

35

Panneau Dibon (1.20 m de hauteur x 3.20 m de longueur)

15

Kakémono-titre (3 m de hauteur)

1

Kakémono-titre (3 m de hauteur)

6

 
Des sorties papier A3 des panneaux sont disponibles, sur demande.

  • Surface au sol à prévoir pour la présentation =  100 m².
  • Transport = voiture type Renault Master
  • Système d’accroche à prévoir (non fourni) : vis

Accompagnement pédagogique

Un dossier pédagogique est disponible pour les élèves de l’enseignement secondaire. Il permet d’aborder plusieurs thèmes en lien direct avec les programmes d’histoire des classes de troisième et de première : les grandes phases de la guerre, la guerre de position, les conditions de vie des soldats, les offensives meurtrières, la mort de masse et les destructions.

Les photographies utilisées concernent l’ensemble des belligérants. L’analyse d’images est privilégiée.

Conditions de location

Le coût de location est de 1 525 € TTC par mois d’utilisation (durée minimale de location : 1 mois). À partir du 2e mois d’utilisation, une remise de 5 % du montant TTC est consentie. À partir du 3e mois d’utilisation et plus, une remise de 10 % du montant TTC est consentie.

La Coupole met à disposition les éléments de l’exposition. La Coupole détient la propriété intellectuelle de l’exposition, garantie par la législation relative aux droits d’auteurs. Tous les documents de promotion de cette exposition devront porter la mention : « Exposition réalisée par La Coupole, Centre d'Histoire et de Mémoire du Nord–Pas-de-Calais ».  

Le transport aller-retour de l’exposition, l’assurance (dont la valeur est spécifiée dans la convention de location) ainsi que tous les frais relatifs à l’accrochage et au décrochage de l’exposition sont à la charge de l’emprunteur.

Catalogue :

À l’occasion de cette exposition, La Coupole propose un catalogue, sous forme de dépôt-vente. Le nombre d’ouvrages est défini d’un commun accord. Les modalités financières sont les suivantes : 10 % TTC de commission, par catalogue, sur le prix de vente TTC au public.

Conçue par Yves Le Maner, directeur du Centre d'Histoire et de Mémoire du Nord–Pas-de-Calais, et Alain Jacques, directeur du Service archéologique de la Ville d’Arras, cette exposition est produite par La Coupole et le Conseil Général du Pas-de-Calais, dans le cadre des commémorations du 90e anniversaire de la fin de la Grande Guerre.

Elle bénéficie du soutien et de la participation active des institutions suivantes :

  • L’Établissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense (ECPA-D).

  • L’Imperial War Museum.

  • L’Australian War Museum.

  • Les Archives nationales du Canada.

  • Les Bundesarchiv.

  • La Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine (BDIC).

  • Les Archives départementales du Pas-de-Calais.

  • Les Archives départementales du Nord

Imprimer Photographies de l’enfer et du chaos

Info horaires