L'équilibre de la terreur

La « crise des missiles de Cuba », en 1962, constitue l’apogée du danger pour l’humanité tout entière.


Mais elle inaugure, paradoxalement, une nouvelle période dans la relation entre le bloc américain et le bloc soviétique : la « coexistence pacifique », qui repose sur le principe nouveau de la « dissuasion par destruction mutuelle assurée », c’est-à-dire sur un « équilibre de la terreur ».


La lutte entre les deux « Grands » se reporte progressivement sur un terrain pacifique, où la propagande s’efforce d’établir la supériorité d’un système idéologique en vantant ses succès technologiques : la conquête spatiale.

Imprimer L'équilibre de la terreur

Info horaires