La course à l'exploit

Jusqu’en 1965, l’Union Soviétique est toujours en avance d’un épisode sur les États-Unis : elle envoie en orbite le premier satellite artificiel (Spoutnik) en 1957, puis le premier Homme dans l’espace, Youri Gagarine (1961).

Mais la NASA, qui s’appuie sur les formidables capacités de recherches de l’industrie de pointe américaine, mène avec méthode des programmes de préparation à un vol habité vers la Lune (Mercury, Gemini), afin de répondre au défi lancé par le président Kennedy en 1961.


Le programme Apollo bénéficie de l’essor extraordinaire des technologies de la troisième Révolution industrielle (électronique, informatique, télécommunications).


C’est l’équipe de Wernher von Braun – naturalisé américain en 1955 malgré son appartenance passée au parti nazi – qui conçoit la gigantesque fusée Saturn V chargée de mettre en orbite le vaisseau spatial avant son voyage vers la Lune.


Le 21 juillet 1969, Neil Armstrong est le premier Homme à marcher sur le sol lunaire. Cette date restera l’une des dates essentielles du XXe siècle.

Imprimer La course à l'exploit

Info horaires