La création de Los Alamos

Les États-Unis commencèrent par fixer un programme nucléaire visant à coordonner les recherches. D'abord, s'assurer de la possibilité de réaction en chaîne en juillet 1942. Ensuite, réaliser la première réaction en chaîne en janvier 1943. Enfin, aboutir à une véritable bombe atomique en janvier 1945.

Le centre « Los Alamos »

En septembre 1942, la dispersion des lieux de recherches et d’études préliminaires sur l’arme atomique commençait à poser de sérieux problèmes de communication et de coordination, ce qui plaidait en faveur de l’établissement d’un grand laboratoire qui regrouperait toutes les activités liées à la recherche nucléaire. À l’été 1942, le colonel Leslie Groves, qui avait auparavant supervisé la construction du Pentagone, fut  nommé à la tête du projet d’arme atomique. Sa première décision fut de rebaptiser le projet « The Manhattan District ».


Un scientifique, Robert Oppenheimer, fut chargé de coordonner, organiser et superviser l’ensemble des recherches. Le 2 décembre 1942, au-dessous des gradins de Stagg Field à l’Université de Chicago, une équipe menée par Fermi initia la première réaction en chaîne nucléaire auto-entretenue. La première pile atomique du monde produisit un demi-watt d’énergie. Un coup de téléphone chiffré de Compton disant : « Le navigateur italien (Fermi) a débarqué sur le nouveau monde, les indigènes sont amicaux » à Conant, à Washington DC, annonça le succès de l’expérience.


Dès lors le projet Manhattan était lancé et des milliers d’ingénieurs et de techniciens furent recrutés et travaillèrent dans le secret à la construction de l’arme nucléaire.


Pour la production de matériel fissile, deux centres, Oak Ridge (Tennessee) et Hanford (État de Washington) furent choisis. Le site de Oak Ridge fut dédié à la séparation de l'uranium 235 à l'aide de filtres gigantesques, celui de Hanford à la production de plutonium car la bombe pouvait être construite à partir de l'uranium 235 ou par l'utilisation de plutonium, créé artificiellement à partir du l'uranium.


Un site d’essai et de mise au point de la bombe du nom de « Los Alamos », au Nouveau Mexique, fut créé. Isolé, les accès pouvant être contrôlés facilement, les canyons alentours pouvant être utilisés pour les tests incluant des explosifs dangereux, c’était l’endroit idéal pour des recherches ultra-secrètes.

Imprimer La création de Los Alamos

Info horaires