La résistance dans le Nord–Pas-de-Calais

La résistance dans le Nord–Pas-de-Calais ne correspond pas à l’image générale retenue pour l’ensemble du territoire français.
Les maquis y sont inconnus, en raison de la présence massive des troupes d’occupation ; en revanche, les réseaux de renseignement, très utiles aux Alliés, sont nombreux et actifs.

En 1942-1943, les services secrets britanniques implantent dans le Nord–Pas-de-Calais, un réseau d’action très efficace, « Sylvestre-Farmer », dirigé par un homme exceptionnel, Michael Trotobas. Mais ce dernier est abattu à Lille en novembre 1943, après avoir organisé une série de sabotages spectaculaires. Dissous en 1939, le Parti communiste s’est rapidement reconstruit dans la clandestinité. Dans les premiers mois de l’Occupation, il se cantonne dans une stricte neutralité vis-à-vis de l’occupant. Mais les choses évoluent au printemps 1941 : ce sont les militants communistes qui organisent et encadrent la grande grève des mineurs du Nord et du Pas-de-Calais (27 mai au 6 juin), qui mêle revendications sociales et sentiment patriotique. La grève est durement réprimée : 250 mineurs sont déportés au camp de concentration de Sachsenhausen. 

 

À partir de l’été 1941, un combat sans merci oppose, dans le bassin minier, les groupes d’action du Parti communiste et les polices allemandes et françaises qui agissent en totale collaboration. Plus de la moitié des attentats et des sabotages réalisés en France par la Résistance, en 1941 et 1942, ont lieu dans le Nord et le Pas-de-Calais. De 1940 à 1944, 1 143 hommes sont fusillés (à Lille et dans les environs, à la citadelle d’Arras), plus de 5 000 personnes (hommes et femmes) sont déportées dans les camps de concentration. En novembre 1943, la fondation des Comités Départementaux de Libération (CDL) vise à unifier l’action des différentes formations de la Résistance. Mais celles-ci sont très affaiblies, fin
1943-début 1944, par des vagues d’arrestations opérées par les polices allemandes.

Imprimer La résistance dans le Nord–Pas-de-Calais

Info horaires