La libération

Fin mars 1945, la production de l’usine souterraine s’arrête.


Le camp de Dora et ses Kommandos sont évacués dans les premiers jours d’avril, avant l’arrivée des troupes alliées. Des milliers de détenus périssent dans différentes évacuations qui se succédent pendant des jours et des jours au cœur de l’Allemagne centrale.

Le 11 avril, les soldats de la 3e division blindée américaine découvrent Dora


L’usine souterraine, et un véritable mouroir dans la caserne Bœlcke, située à quelques kilomètres, à Nordhausen. Les images tournées dans cette caserne ont été parmi les premières à montrer au public occidental l’horreur des camps nazis.

Cadavres de déportés à la caserne Bœlcke de Nordhausen, peu après l’arrivée des Américains (avril 1945)

Imprimer La libération

Info horaires